kamakura - avril 2007

Publié le par Petit Maki

Capitale du Japon entre 1185 et 1333, Kamkura est d'une richesse culturelle exceptionnelel, rivalisant ainsi avec Nikkō pour le tite de  la meilleure excursion à la journée depuis Tōkyō. On y dénombre 65 temples bouddhiques et 19 sanctuaires shintoïstes disséminés dans la campagne environnante, sans oublier son célèbre Daibatsu ( Grand Bouddha ).
Arrivée à Kamakura



Tsurugaoka Hachiman-gū



Kenchō-ji
Il est le plus beau des 5 grands temples zen de la ville . Il comptait jadis 7 bâtiments et 49 temples secondaires, dont la plupart disparurent dans des incendies aux 14eme et 15eme siècle . Aujourd'hui le
Kenchō-ji acceuille des moines travailleurs. ...

Bonsho
Datant de 1255, elle est considérée comme trésor nationale.


Le Kenchō-ji abrite, entre autres, le Butsuden (salle du Bouddha ), apporté, morceau par morceau, de Kyōto, ainsi ...

... qu'un  jardin paysager zen reproduisant le kanji signifiant "esprit" ...


...Détail du bâtiment Hōjō, situé au départ à Kyōto, et utilisé comme lieu principal de résidence ...



... en ressortant du Kencho-ji, quelques moines travailleurs .




Daibatsu
Erigé en 1252, cette statue en bronze de 850 tonnes pour 14 m de haut se situait jadis au centre d 'une salle gigantesque, détruite par un tsunami en 1495. Le Daibatsu aurait été coulé après une visite de Yoritomo à Nara (où s'élève un Daibatsu encore plus gros ) suite à la défaite du clan Minamoto contre le clan Taira. Si le Daibatsu de Kamkura n'égale pas celuide Nar par la taille, il lui serait supèrieur sur le plan artistique. La statue représente le Bouddha Amida, révéré par l'école de Jōdo comme une divinité du salut .



Engaku-Ji




Sasuke Inari Jinja Shrine

L'histoire de ce temple raconte que lorsque Minamoto Yoritomo fut en exil sur l'archipel Izu, il tomba malade et lors d'un rêve un vieil homme lui apparu, qui tenait quelques herbes dans sa main et, en lui offrant, lui dit: "transformez cela en un remede, prenez le, et vous serez guéri. Une fois retabli,partez immédiatement en guerre contre le Taira. La victoire sera à vous." Yoritomo demanda alors son nom à l'homme qui répondit: "je suis le dieu du hameau caché dans Kamakura," puis disparu.

Yoritomo réussit à établir son gouvernement et pensa devoir son succès aux conseils du vieil homme. Il ordonna donc à ses hommes de rechercher la demeure de ce dieu; et dans Kamakura, à l'ouest du hameau caché, ils  trouvèrent un tombeau. Yoritomo remplaca alors immédiatement cet ancien tombeau par un nouveau et l'appela le Sasuke Inari.





Chaya Kado
A Kita-Kamkakura, et à quelques pas du Kenchō-ji, excellent restaurant de soba...




















































Petit magasin de miel sur la route menant à Kita-Kamakura












Publié dans Kamakura

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article